Covid-19, Démocratie participative, Aude à venir

Demain est à nous : Vous avez la parole !

Alors que la crise du coronavirus n’est pas encore derrière nous et nous impose de revoir nos façons de penser et d’agir, le Département a lancé, ce jour, une consultation citoyenne afin de réfléchir et de construire, ensemble, le monde de demain. Déposez dès aujourd’hui vos idées sur notre plateforme collaborative.

Publié le

Demain est à nous : une consultation citoyenne pour changer de modèle de société

Le 1er mai dernier, le président du Département de l'Aude  André Viola publiait une tribune pour "panser le présent et penser l’avenir", estimant que la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus que nous connaissons fait émerger de nombreuses questions et nous impose de réagir. Une conviction partagée par les élus du Département.

"Ce sont nos modes de gestion, nos schémas de pensée dominants issus de l’idéologie néolibérale qui montrent leurs limites et leur incapacité à résoudre les problèmes qui se posent à nous, écrivait alors André Viola. C’est la prime aux importations à l’autre bout de la planète qui n’ont aucun sens lorsque nous pouvons produire localement. C’est la désindustrialisation de notre pays qui nous prive de masques, de tests et de respirateurs. Ce sont les inégalités sociales qui s’aggravent lourdement. C’est la surconsommation érigée en Graal du bonheur. C’est l’oubli coupable qu’en tant qu’êtres humains nous appartenons au règne du vivant et que nous devons le respecter et non l’exploiter."

Comment pourrions-nous reprendre le cours des choses comme si rien ne s’était passé et retourner à nos "vies d’avant" sans nous interroger sur le monde que nous voulons, sur le modèle de société dans lequel nous voulons voir grandir nos enfants ?

Une plateforme collaborative pour déposer vos idées sur le monde de demain

"Ces questions, le Département souhaite se les poser avec vous, pour construire, ensemble, un nouveau modèle de société" a expliqué Hélène Sandragné, vice présidente du Département lors d'une conférence de presse. Que vous soyez salariés ou en recherche d’emploi, jeunes, étudiants, seniors, chefs d’entreprise, artisan, commerçant, producteur, restaurateur, bénévoles dans une association, que vous ayez des enfants ou le projet de fonder une famille, que vous soyez né ici ou bien nouvel arrivant… votre avis et vos idées comptent, et nous intéressent.

Voilà pourquoi vous avez, dès aujourd’hui, la possibilité de déposer vos réflexions sur notre plateforme collaborative. Sans censure, en toute transparence, l’ensemble de vos contributions sera ensuite adressé au président de la République le 14 juillet.

Vous pouvez participer à cette consultation de plusieurs façons :
  • En déposant une contribution. Seule condition : respecter la charte de modération du Département
  • En donnant votre avis sur les idées déposées. Vous êtes d’accord, pas vraiment, pas du tout ? Faites-le savoir
  • En participant aux débats en ligne qui se tiendront à partir de la mi-juin  

Au-delà de votre contribution au monde de demain, cette vaste consultation citoyenne permettra au Département de mieux connaître vos attentes et ainsi de mieux les prendre en compte dans la construction de ses politiques publiques.

À vous de jouer !