Citoyenneté, Environnement, Transition énergétique

Un projet tourné vers l'avenir à Cazalrenoux

Cazalrenoux, village de 90 habitants niché au coeur de la Piège, a vu la création en septembre dernier de Coop’Demain, une coopérative collective et citoyenne centrée sur la production d’énergies renouvelables et la diminution des émissions de CO2.

Publié le

L’engagement environnemental et écologique ne date pas d’hier à Cazalrenoux. "Notre village s’était déjà engagé très tôt dans une démarche “Zéro phyto” et est l’un des premiers du département à avoir reçu le label Terre Saine en 2015", témoigne Brice Asensio, le maire de la commune. En septembre dernier, une coopérative citoyenne baptisée Coop’Demain a été créée dans le village. Son objectif ? Réduire de 30 %, d’ici 2030, les émissions de CO2 de la commune, soit de 162 tonnes par an. Comment ? Par la plantation d’arbres, l’instal-lation de panneaux solaires et par des ateliers de sensibilisation aux gestes du quotidien et la rénovation de l’habitat. Plusieurs citoyens, entreprises et collectivités locales sont déjà rassemblés autour de ce projet en faveur de la transition énergétique.

La volonté d’agir rapidement pour limiter l'impact des habitant sur l'environnement

Les études du Groupe d’experts intergouver-nemental sur l’évolution du climat (GIEC) et de l’Ademe, l’Agence de la transition écolo-gique, démontrent que dans un village comme Cazalrenoux, les habitants émettent au total 540 tonnes de CO2 chaque année. "Pour limiter notre l’impact sur l’environnement, il faudrait qu’à l’horizon 2050 nous ayons divisé par quatre nos émissions de CO2", souligne Brice Asensio. D’où la nécessité de soutenir une initiative comme Coop’Demain.

Une coopérative collective et citoyenne

Avec cette Coop’Demain, les citoyens peuvent s’investir tant dans la prise de décisions que dans la partie financière. La population devient ainsi un acteur à part entière de la transition écologique en produisant de l’énergie verte et locale dont les retombées économiques lui profitent. L’idée est de décider collectivement grâce à une gouvernance ouverte, démocratique et participative, où chaque voix compte. "Ce projet a aussi pour but de renforcer le lien social autour de journées éco-citoyennes où les bénévoles peuvent se rencontrer et partager un moment convivial", assure Brice Asensio. Pour devenir coopérateur, pas de limite d’âge ou géographique, il faut acheter une action et adhérer à la charte éthique de la coopérative. Tous les citoyens, agriculteurs, chefs d’entreprise ou collectivités qui souhaitent agir en participant à cette production d’énergie verte sont les bienvenus. Et si vous tentiez l’aventure ? 

Les engagements de la commune, et de ses habitants

Reboisement : plantation d'un arbre par habitant, par an, pendant 12 ans

Afin de réduire la présence de CO2 dans l’atmosphère, la commune et la coopérative ont conjointement créé un puits à carbone. Depuis 2018, 90 arbres issus de la pépinière départementale sont plantés chaque année par des propriétaires et des villageois bénévoles. En 2030, 1 080 arbres auront ainsi été plantés à Cazalrenoux. 

Gestes du quotidien et rénovation du bâti

L’intervention d’un architecte du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de l’Aude et d’un conseiller de l’espace Info-Énergie a permis aux habitants de recevoir une étude thermique et une assistance personnalisée pour la rénovation de leur habitat par des travaux d’économie d’énergie comme l’isolation de toiture, l’amélioration du système de chauffage ou de ventilation.

Photovoltaïque : Implantation et transformation de 10 toitures pour 700 m2 de panneaux solaires

Posés sur des bâtiments existants ou construits pour l’occasion, les panneaux solaires permettent aux agriculteurs et aux entreprises une production locale d’électricité et un circuit court de l’épargne : l’argent des coopérateurs finance ce projet et les dividendes leur reviennent. "Nous avons besoin de toitures pour produire et il y a des agriculteurs en manque de bâtiments et de finances, c’est donnant-donnant", observe Brice Asensio, le maire de Cazalrenoux.